plan du site
 

 

Le blog ➤ La Parole, le Silence

La Parole, le Silence

Dans une semaine, un nouveau cycle
dans sept jours, un nouvel Adam
dans un quart de lune, une nouvelle lumière…

Quand le voyage atteint son terme,
commence alors le vrai voyage…

Il n’est peut-être d’autre harmonie que d’accueillir le chaos,
peut-être d’autre joie que de goûter l’impuissance,
d’autre service que d’être déchargé de mission…

Dans le chemin de la Parole, le Silence est un bon compagnon…

~ Judith ~
au 18ème jour du mois de décembre en l’an de grâce 2023

Le soleil dans le ventre (1984) – Arcabas

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

à la Sainte Luce

Ses yeux, qui reposent en nombre dans le plat et hantent ses orbites, viennent dire les arrachements nombreux pour se réinventer des regards qui envisagent…

J’aime ce plat en forme de mandorle… qu’elle porte de sa main gauche ב, au niveau de son plexus solaire Tiphereth תפארת .
Là où l’on cueille et se laisse cueillir, où l’on arrache et se laisse arracher, rayonne la gloire…

Et cette plume qu’elle tient délicatement de sa main droite א qui bénit, et qui ressemble à une faille, une fissure, une béance… qui laisse ses yeux rêveurs…

De cette ténèbre qui transparaît dans la plume semble jaillir une lumière pour Lucie qui vient piquer son regard, épépiner ses pupilles, et l’amène à s’inventer de nouveaux yeux…

J’aime les histoires qui s’inventent de mot en mot, comme autant de sauts de puce!

Parce qu’au fond les histoires m’inventent…

~ Judith ~
au 13ème jour du mois de décembre en l’an de grâce 2023

Sainte Lucie (1440) Sano di Pietro (1405/10 – 1481)
Tempera sur panneau de bois. 72 x 47,8 cm (Palazzo Sansedoni, Sienne)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lumière vivante!

Rayonnement d’un feu du cœur jusqu’à la surface,
déploiement d’une puissance nucléaire qui irradie tout,
joie qui vient des profondeurs et circonvole…

Sur un visage humain, ce serait déjà un sourire splendide,
mais sur une statue de pierre!…

~ Judith ~
au 5ème jour du mois de décembre en l’an de grâce 2023

Détail de la statue gothique polychrome (13ème siècle)
représentant la princesse polonaise Reglindis, margravine de Misnie
(cathédrale de Naumburg an der Saale, en Allemagne)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Chère Magda

Chère Magda,

les anges vous ont accompagnée, mystérieusement, jusque dans les camps…

Tout aussi mystérieux est le courage qui vous a animée de vous relever de ce désastre où, pourtant, vous avez fait l’expérience indicible des astres…

Je rends grâce, immensément, pour votre parole ardente qui s’entend jusque dans vos silences!

Vos silences, Magda, sont encore un autre mystère…

Et dans le silence des silences qui vous enveloppe maintenant, je sais avec certitude que les anges vous y accompagnent aussi.

Je pleure, c’est vrai, mais c’est essentiellement de gratitude…

Merci immensément, Magda, et bon Voyage vers l’autre rive!

~~~~

Est-ce pour vous accompagner?! Ce soir, un halo lunaire extraordinaire…

~ Judith ~
au 26ème jour du mois de novembre en l’an de grâce 2023

à écouter : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/les-racines-du-ciel/des-tenebres-a-la-joie-avec-magda-hollander-lafon-9181591?fbclid=IwAR3CCemgJPQNuMg3At_5CwojAukzZyCTrwnBmNyZTwBtIaPchr-yHBInO8Y

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce qui œuvre

Quelle splendeur, cette icône !

Quelle élégance de la Vie qui permet que,
dans un temps où rien ne se passe en surface,
tout se donne en profondeur…

Joie de Ce qui œuvre à bas bruit, qui est pourtant haut en couleurs…

~ Judith ~
au 25ème jour du mois de novembre en l’an de grâce 2023

Icône de Sainte Catherine d’Alexandrie – musée byzantin et chrétien d’Athènes

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~